Comment peut-on prôner la concertation alors que déjà en 2014 on se permet de faire des plans sur la comète sans consulter la propriétaire des lieux  ?

Comment penser en plus que l’on puisse s’appuyer sur le  PLU pour enfumer la population sur un projet de délocalisation soit disant déjà prévu de l’Intermarché sur la friche industrielle quand tous les éléments et témoignages semblent dire le

contraire ?

A savoir : l’ OAP (Orientation d’Aménagement Programmée) prévoit bien 3 zonages sur la friche industrielle :

  • une zone humide
  • une zone réservée à l’habitat
  • et une zone commerciale

mais n’indique en aucun cas le nom des acquéreurs, laissant ainsi toute possibilité de projets futurs et réellement concertés.

Tenterait-on alors de nous faire miroiter la faisabilité d’un projet de centre ville tant attendu juste par ambition personnelle ou nous dirait-on la vérité comme pour la piscine à Marcheprime elle aussi issue du projet 2014 ?

Attendons nous d’une nouvelle équipe municipale autant d’utopisme et de manipulation ou souhaitons nous enfin sortir d’une gestion aux pratiques d’un autre temps qui a bien trop duré ?

Aller au contenu principal