Depuis toujours, Christelle Maurin a un engagement fort pour la protection de l’enfance, la famille et les jeunes.

Il ne faut pas oublier qu’elle a été de 2014 à 2017, avant son éviction très controversée, adjointe à la petite enfance dans l’équipe de Serge Baudy. C’est elle qui est à l’origine de la création du JAM (Jeunesse Animation Marcheprime) pour les jeunes marcheprimais âgés de 11 à 17 ans et du lancement du projet de la nouvelle structure JAM.

Proche du club de nos anciens, elle entretient avec eux des relations amicales et conviviales. Très attachée également à leur avis et vision, elle a par exemple abordé lors d’une récente rencontre les thèmes de l’alimentation et du gaspillage. Leurs récits de vie et leur ressenti par rapport à l’évolution alimentaire entre leur  jeunesse et aujourd’hui ont été très enrichissants.

Réunion publique animée par Christelle Maurin à l'occasion de la réforme des rythmes scolaires Christelle Maurin entourée des Anciens au club de Marcheprime Christelle Maurin en compagnie de Martine Jardiné Présidente du RGPE
Réunion publique animée par Christelle Maurin à
l’occasion de la réforme des rythmes scolaires
Christelle Maurin entourée des Anciens
au club de Marcheprime
Christelle Maurin en compagnie de
Martine Jardiné Présidente du RGPE
(Réseau Gironde Petite Enfance)

 

Très tournée vers les autres et persuadée qu’il y a de bonnes idées partout, Christelle Maurin n’hésite pas à aller voir ce qui se passe dans d’autres communautés de communes pour enrichir nos pratiques, outils et moyens.

C’est notamment ce qu’elle a entrepris lors de sa prise de fonction en 2014 en contactant ses homologues des communes alentour pour faire connaissance et engager un travail commun, dans un esprit de mutualisation, dans un domaine qui ne relevait pas des compétences de la COBAN.

Ses investigations ne s’arrêtant pas aux frontières de notre département, elle va régulièrement consulter les élus de l’ensemble de la France sur divers sujets (comme dernièrement le Maire et ses élus de Bergerac sur les thèmes de l’urbanisme et des mobilités) ce qui l’enrichit d’appuis certains et d’un fort réseau utile et indispensable de nos jours dans la gestion communale.

Référente Gironde du réseau Elues Locales, elle est également engagée pour la cause de la femme en défendant notamment son rôle et sa place dans la société et en politique. Elle compte mettre ses appuis et relations au sein de l’Assemblée Nationale ou encore au Sénat (Députés, Sénateurs, Ministres, etc.) au profit de sa commune et mener des actions pour et avec les femmes de sa commune.

Pascale Olivar Présidente de l'école de chien guide lors de la journée porte ouverte Bénévolat JPO école de chien guide de Mérignac
Pascale Olivar Présidente de l’école de chien guide
lors de la journée porte ouverte
Christelle Maurin bénévole lors de la
JPO de l’école de chien guide

 

Très sensible au handicap et professionnelle dans ce domaine, elle est investie auprès des plus fragiles, défend l’insertion en milieu ordinaire, participe aux différentes actions organisées et intervient comme bénévole depuis plusieurs années à l’école des chiens guides d’aveugles de Mérignac.Reconnue pour son combat auprès des personnes déficientes et fragiles, elle est sollicitée par exemple le mois dernier pour remettre les diplômes RAE (Reconnaissance des Acquis de l’Expérience) à des personnes porteuses de handicap de Dordogne et de Gironde, par le réseau « Différents & Compétents ».

Aller au contenu principal